top of page
Rechercher

Les enjeux de l’orientation des lycéens

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023

Le laboratoire Impala, spécialisé dans l’étude de l’orientation des collégiens et lycéens, a réalisé une étude en 2021 auprès de 30 000 élèves, 2000 parents et 2000 professeurs qui montrent que:

  • 94,5 % des élèves sont conscients de l’importance de l’orientation mais 44% ne se sentent pas assez accompagnés pour faire les bons choix

  • 52,1 % des élèves considèrent que l’orientation est un sujet qui se réfléchit à la maison et 47,9 % pensent que c’est un sujet qui concerne l’école.

  • Lorsque les élèves se sentent bloqués, ils se dirigent d’abord vers les parents (57%) puis sur internet (17,5%) surtout via les réseaux sociaux (39%) et le site de l’Onisep (32%)

  • Ils déplorent le manque de clarté et de simplicité de l’information disponible

  • Les professeurs considèrent que l’orientation ne relèvent pas de leur responsabilité, plus de la moitié (63%) estiment ne pas être suffisamment formés sur le sujet. La grande majorité pointe le fait de ne pas avoir le temps suffisant pour cela.

  • Les parents relèvent en grande partie (74,2%) un problème de clarté de l’information. Ils ne sentent pas capables d’accompagner leur enfant dans ses choix d’orientation

  • La réforme du baccalauréat n’a pas amélioré la situation à leur avis

  • 61,5 % pensent que la recherche de sens est le facteur le plus important à prendre en compte et 37% pensent que leur enfant ne s’ouvre pas facilement pour parler de ce sujet


Il existe un besoin exprimé d’accompagnement des 15-17 ans dans le choix de leurs études supérieures et de leurs projets professionnels. Ce besoin n’est que très partiellement rempli par les établissements scolaires et organismes publics.


Parmi les défis liés à l’orientation, les professeurs comme les parents relèvent en priorité :

o Aider les élèves à mieux se connaître

o Lever les préjugés liés aux différentes filières, formations et métiers

o Favoriser un meilleur accès à l’information


La capacité à répondre à ce besoin reste malheureusement trop liée à la capacité financière des parents



24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page